Né en 1985, Romain Dumas commence ses études au conservatoire de sa ville natale, Nouméa (Nouvelle-Calédonie). Il passe ensuite une année au Victorian College of the Arts de Melbourne (Australie) avant d’obtenir ses 1er prix de violon, musique de chambre, formation musicale, harmonie et contrepoint dans les Conservatoires à Rayonnement Régional de Marseille et Lyon. Il se voit décerner pour ses études le Prix d’Encouragement Artistique de la Nouvelle-Calédonie.

           En 2012, il termine un cursus d’écriture (harmonie, contrepoint, polyphonie de la renaissance et orchestration) et de direction d’orchestre au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. Il se perfectionne actuellement dans la classe d'Alain Altinoglu.

                       

              Résident à Paris, il a été directeur musical de l’Orchestre Paris-Descartes, ainsi que  chef assistant de l'orchestre Philharmonique du COGE auprès de Aurélien Azan.

              Depuis 2009, Romain est chef associé des Orchestres de Jeunes Alfred Loewenguth et dirige les classes d'orchestres du conservatoire du 15ème arrondissement.

              

 Fondateur de l’ensemble à géométrie variable Les Bagatelles, il les dirige dans des répertoires  allant de la musique baroque à la création contemporaine et est l'invité de plusieurs festivals (Festival des musiques d'automne, festival de l'abbaye de Reigny, Festival Opéra Soleil...)

 

 Il a dirigé ou dirige régulièrement l'Orchestre National d'Ile de France, l'Orchestre Philharmonique de Timisoara, l'orchestre symphonique de Mulhouse, l'orchestre Philharmonique de Miskolc, l'orchestre du chambre de Nouvelle-Calédonie, l'orchestre des Lauréats du CNSMDP, l'ensemble Opéra Nomade, l'orchestre Ut Cinquième, l'orchestre Note et Bien, l'orchestre Symphonique et Lyrique de Paris...

 

En tant que compositeur, Romain reçoit le prix de la Création pour de jeunes interprètes décernés par le syndicat des Editeurs de France. Il reçoit des commandes de Musique Nouvelle en Liberté, de l'orchestre des Pays de Savoie, de l'Orchestre d'Harmonie des Jeunes de l'Aisne ainsi que de divers ensembles.

 En novembre 2013, il reçoit le premier prix de composition de l'Orchestre Symphonique du Loiret ainsi que le deuxième prix de composition du concours Bellan à Paris. En 2014, l'Orchestre des Grandes Ecoles crée sa première pièce pour orchestre La Petite Sirène. Il est  l'auteur d'un cycle de mélodies pour basse, Sardanapale ainsi que d'un cycle de pièces pour flûte et clarinette, Capitale de la Douleur. Il est aussi l'auteur de la musique d'un court métrage tourné en Nouvelle-Calédonie, L'Odeur du bois de Santal.

  

Projets 2017-2018: La Bohème de Puccini et le Requiem de Verdi avec l’OSLP, Festival des Musiques d’Automne avec les Bagatelles, Concert avec l'orchestre à cordes du CESMD de Poitiers,  Carmen avec Ut cinquième, Orfeo ed Euridice avec Opera Côté Chœur, Les Mousquetaires au couvent avec Divinopera...

 

Merci de ne pas modifier cette biographie.